• La difficulté que j’ai rencontré avec les bagues de tête de bielle m’on énormément ralenti dans ma progression. Il est très difficile de trouver une entreprise qui travaille correctement. J’avais fait réaliser un travail qui n’a pas été concluant . J’avais acheté des bielles neuves mais j’avais trop de matière à enlever par rapport à mes calculs. J’ai tenté mais j’ai enlevé trop de matière et elles sont devenues trop fragile.

    J’ai de nouveau cherché des bielles d’occasion dont les bagues étaient en bonne état.

    J’ai fini par trouver, entre les bielles d’origine avec lesquelles ,j’avais fait tous mes calculs et les nouvelles, une différence de 3 grammes en plus.

    Un nouveau problème est survenu pour le montage du maneton, j’ai du garder celui qui a 2 trous .

    Celui-ci mesure 0,2 mm de plus et j’ai dû abraser la bielle femelle 0,12 mm de chaque côté mais en fait, j’ai du enlever un peu plus de matière que prévu .

    D’une épaisseur 44,32, je suis passé à 43,90 pour pouvoir serrer les boulons du maneton de la bielle.


    The difficulty I encountered with the rings of big-head me enormously slowed in my progression. It is very difficult to find a company that worked properly. I had a job done that was not conclusive. I had bought new rods but I had too much material to remove compared to my calculations. I tried but I removed too much material and it became too fragile.

    I again looked for used rods whose bushing were in good condition.

    I ended up finding, between the original rods with which I had made all my calculations and the news a difference of 3 grams more.

    A new problem occurred for the mounting of the crankpin, I had to keep the one with 2 holes.

    It measures 0.2 mm more and I had to abrade the female rod 0.12 mm on each side but in fact, I had to remove a little more material than expected.

    Thickness 44,32, I went to 43,90 to be able to tighten the crank pin bolts.

    « »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It